≡ Français ≡ Chinois ≡

Partenaires

Dialogue Transculturel

Dialogue Transculturel 《跨文化对话》

Conçu en 1996 lors de la rencontre internationale co-organisée par l’Université de Pékin, l’Université de Nankin et la Fondation Charles Léopold Mayer (FPH), la revue Dialogue Transculturel a vu le jour en octobre 1998. Sa mission première est d’approfondir le dialogue interculturel entre la Chine, l’Europe et le reste du monde en vue d’une meilleure compréhension réciproque de part et d’autre, de sensibiliser l’opinion chinoise à la responsabilité planétaire que la Chine doit assumer à l’égard du devenir de l’humanité. Placée sous la co-direction de Yue Daiyun, professeur à l’Université de Pékin et Alain le Pichon, président de la Fondation Trancultura, la revue Dialogue Transculturel compte parmi les membres de son comité scientifique, beaucoup de personnalités chinoises et européennes du monde universitaire et de la recherche. Editée et diffusée d’abord par les Editions culturelles de Shanghai (numéros 1–16), ensuite par les Editions du Peuple de Jiangsu, 24 numéros en tout sont sortis jusqu’en mars 2009. Trois numéros condensés Alliage–Dialogue (Editions du Seuil) issus de la collaboration éditoriale entre Dialogue Transculturel, Transcultura et Alliage, ont été publiés en français par l’association ANAIS avec le soutien de la Bibliothèque Interculturelle lancée à l’initiative de la Fondation Charles Léopold Mayer (FPH).

Définie comme un champ de réflexion de fond sur le dialogue des cultures, un lieu de rencontre du monde de la recherche et de la société civile, la revue vise dès le départ un lectorat universitaire et intellectuel. Elle attire par sa vocation interculturelle et interdisciplinaire l’attention des étudiants, enseignants et chercheurs chinois. Au fil des années, une pléiade d’auteurs a collaboré avec la revue. Citons à titre d’exemple pour rester dans le monde européen, Umberto Eco, Xavier le Pichon, Antoine Danchin, Mike Cooley, Pierre Calame, Edgar Morin, C. Lison Tolosana, Alain le Pichon, Jacques Gernet, Pierre-Jean Rémy, Hsiung Pingming, François Cheng, Kristofer Schipper, François Jullien, Yves Chevrel, Wolfgang Kraushaar, Julia Kristeva, Victor Malka et bien d’autres encore qui ont contribué au succès de la revue soit par leurs articles soit par les entretiens qu’ils ont accordés à la revue. Paul Claudel, Henri Michaux, Pierre Bourdieu, Jacques Derrida, Irving Babbitt et d’autres écrivains et penseurs influents de notre temps y sont présentés à travers la traduction de leurs œuvres. Les chercheurs chinois d’outre mer, en Europe comme aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande, collaborent régulièrement avec la revue dont une rubrique spéciale leur est réservée dans chaque numéro. En Chine même, dans les milieux universitaires, les directeurs de thèses, les doctorants et les étudiants-chercheurs considèrent la revue comme un espace de publication ouvert à leurs travaux de recherche. C’est ainsi que le Dialogue Transculturel a été classé en Chine en 2007 comme une revue de référence (SSIC). Une anthologie d’articles phares de la revue (numéros 1–16) a été publiée en deux volumes en 2006 par Editions culturelles de Shanghai sous la co-direction de Yue Daiyun, Qin Linsen et Jin Siyan. En septembre 2008, un colloque international sur les dix ans de la revue Dialogue Transculturel a eu lieu à l’Université de Nankin ayant pour thèmes : (1) La revue Dialogue Transculturel dans le contexte de la 3ème rencontre Chine-Occident ; (2) L’imaginaire de l’ailleurs et l’intelligence de l’autre ; (3) Le Forum Chine-Europe : le Dialogue Transculturel en pratique.

 

 www.transcultures.org